Nouvelle vie de la femme Asiatique aux États-Unis

06 mai 2016

5 mai 2016

 

 

Avant quand vous me connaissiez, j'étais une jeune fille de dix neuf ans qui éjaculait quotidiennement son vénin narratif pour se sentir mieux. (Attention un changement radical et inexpliqué à la troisième personne du singulier va s'effectuer)

Vaniteuse, sadique et surtout sans expérience de vie, la jeune fille avait l'habitude de rêver sur le socle des toilettes familiales du HLM. Mis à part quelques plans cul plus ou moins excitants, sa vie était une déchéance orchestrée par ses besoins exacerbés d'amour.

Au fil des années, la jeune fille rencontra de nombreuses personnes qui lui échangèrent des petites pièces d'expérience de vie. Une idée progressive vint conquérir son coeur pollué de cruauté : Elle allait s'enrichir humainement et devenir curieuse du monde extérieur. En effet,  plutôt que de se concentrer sur les hommes, la jeune fille décida qu'il était temps de ranger les armes et d'apprendre à recevoir plutôt que de donner. 

C'est exactement lorsqu'elle décida de ne plus faire rebondir sa colère contre les hommes sur un trampoline de haine qu'elle fit une belle rencontre.

Elle rencontra un prince charmant Américain, finit son Master et partit étudier en Californie pour le rejoindre. Elle devint alors professeur et décida de se marier avec son grand amour. Et ils eurent beaucoup d'enfants (Bon d'accord cette dernière ligne est fausse, je le reconnais).

Aujoud'hui l'eau a coulé sous les ponts, il n'est plus question d'éjaculation narrative, mais de vous écrire quelques billets sur ma nouvelle vie. Je me donne à vous telle une pizza livrée sur le pas de la porte d'un client. 

 

À bientôt pour un nouveau billet.

 

Madani. 

 

 

Posté par Mechante à 02:32 - Permalien [#]